Programmés pour rentrer

17.04.2020

Explication

La chélation est un processus physico-chimique naturel au cours duquel est formé une association de molécules (on parle de complexe). Les acides aminés, éléments constituants du vivant, ont cette capacité à rassembler et enrober les nutriments du végétal. La forme chélatée des nutriments augmente la mobilité des éléments dans la plante et ainsi, favorise leur absorption foliaire.

 

 

Les stimulants naturels OvinAlp

OvinAlp a conçu des gammes de stimulants naturels liquides, solutions fertilisantes, en associant son savoir-faire organique et les vertus des acides aminés. Nos chercheurs ont créé imis® (homologation n°114-0009), un complexe d’acides aminés sélectionnant 16 des 18 acides aminés essentiels au végétal pour les intégrer dans nos engrais foliaires Kori et nos engrais racinaires Orstim et Dopactif. Pour une synergie entre nutrition, croissance, développement et protection de la plante.

 

 

Pour aller plus loin

L’efficacité de la fertilisation foliaire dépend de l’absorption et de la mobilité des éléments dans la plante entière. La chélation permet justement à plusieurs molécules de s’associer pour former un complexe mobile, soluble et facilement assimilable par le végétal. Les acides aminés, éléments constituants du vivant, ont naturellement cette faculté.

Attaché à la naturalité de ses produits, OvinAlp s’est inspiré de ce phénomène pour créer imis®, premier chélatant à base d’acides aminés bio homologué (n°114-0009) du marché. Il est composé de 16 des 18 types d’acides aminés fabriqués par la plante (lire maxime n° 6, “Acides aminés, à votre bonne santé !”).

Parmi les nombreuses vertus des acides aminés, la Glycine tient un des premiers rôles. Elle est non seulement fortement impliquée dans la synthèse de la chlorophylle, mais elle a également un effet chélatant important.

Dans le cadre de l’homologation d’imis®, de nombreux essais ont démontré qu’il favorise efficacement l’assimilation des éléments primaires (N, P et K), secondaires (Mg, Ca…) et oligo-éléments (Fe, Mn, B, Cu…) et leur intégration dans le métabolisme du végétal.

 


Petit guide pratique pour une application foliaire optimale

•    Un taux d’hygrométrie élevé augmente le temps de contact avec la feuille.

•    Des stomates ouverts (2 heures après le lever du soleil) pour un taux de pénétration du fertilisant foliaire proche de 100 %.

•    Plusieurs applications plutôt qu’un surdosage, une nutrition plus étalée dans le temps est plus efficace.

•    Respecter les doses prescrites évite les phénomènes de phytotoxicité.

•    Vérifier la miscibilité des produits avant un mélange et maintenir la bouillie sous agitation continue pendant l’application. Cela évite les inhibitions ou incompatibilités chimiques.
 


 

Télécharger la fiche "Maxime n° 7" au format pdf